Deux Îles: Mathilde Cazes et Eugénie Touzé

23 Juillet - 25 Septembre 2021

Duo Show

Mathilde Cazes et Eugénie Touzé viennent de clore leur parcours de cinq années aux Beaux-Arts de Paris. Sillonnant des espaces différents, leurs chemins ne cessent de se croiser puis de se perdre. Au cours de leur cursus elles ont été amenées à réaliser un séjour Erasmus, au Japon pour l’une et en Islande pour l’autre. L’exposition « Deux îles » entremêle leurs points de vue sur ces deux pays, où ici tout semble les opposer. Pourtant elles se fondent l’une dans l’autre. 

 

« On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt, c’est le voyage qui vous fait ou vous défait. »*

 

Chacune au rythme de ses pas, ce qui apparaît aux yeux de Mathilde Cazes disparaît aux yeux d’Eugénie Touzé. Mathilde enregistre des détails dans les environs de Kyoto. Tout fait bijou et nous caresse avec les yeux. Le crâne d’une tortue devient un monde à lui seul, où chaque particule de peau dessine un paysage microscopique. Les couleurs et textures font surprise et nos cils les effleurent. En Islande, Eugénie se fait projeter en arrière. Loin des détails qui nous happent ici tout fait distance, tout nous dépasse. La couleur de la nuit nous recouvre comme une couverture et si nous tentons de la traverser nous disparaitrons. Semblable à une baleine dans l’océan, le paysage est lourd, immense et paisible.

 

De la Bretagne au Japon ou de la Normandie en Islande, Mathilde et Eugénie ont cherché ce qui leur est proche là où tout fait mystère.

 

*BOUVIER, Nicolas, Du coin de l’œil, Écrits sur la photographie, Paris, Éditions Héros-Limites, 2019, p.42.