Jean Duquoc

"Tenir l'infini dans le creux de sa main et l'éternité dans une heure"

Entre sa naissance à Nantes et la consécration de sa vie d'artiste peinture, la vie de Jean Duquoc est une succession de moments passionnés.

 

Benjamin d'une famille nombreuse de la bourgeoisie nantaise, le bambin aux grand yeux bleus est déjà étonné et interrogateur sur la vie et le monde. Il sera toujours passionné par l'art et ses débuts de vie professionnelle en seront l'exemple. Dans la publicité puis l'édition d'art, il se distinguera comme le créateur du calendrier d'art publicitaire ayant pour support la peinture contemporaine, reproduction d'oeuvres d'art.

 

Peintre "amateur" à l'âge de 40 ans, il se consacrera "sa peinture".

Il trouvera très vite sa voie dans le travail de la couleur, reconnu maintenant comme un coloriste de talent, ses oeuvres sont exposées et appréciées internationalement.

 

Sa Bretagne natale, le pays du soleil couchant, a été longtemps et demeure sa source principale d'inspiration. Dans son travail, on remarquera l'habileté avec laquelle il utlise la couleur en allant à l'éessentiel dans la force de l'intensité de l'expression, cela devient la beauté vivante saisissante et admirable dans l'animation. Souvent il structure les surfaces d'une manière décorative jouant de slignes courbes ou droites, ou bien le paysage est rendu suivant une juxtaposition d'aplats de couleurs cernés de noir.

 

Cette manière de traiter le paysage sera l'occasion pour certain d'un clin d'oeil à l'École de Pont-Aven, dont le rapproche souvent. Cependant  Jean Duquoc à très bien réussi à trouver son propre chemin et à s'affirmer puisqu'il n'est pas nécessaire de lire la signature de l'artiste pour reconnaitre ses oeuvres.

 

Joël Kartel