Eugénie Touzé

Vit et travaille entre la Normandie et Paris.

Eugénie Touzé a commencé par photographier des paysages.

 

C'est lors d'un séjour au Couvent de la Tourette (2017) qu'Eugénie Touzé met en place un autre rapport au paysage par le prisme de l'enregistrement vidéo. Les photographies deviennent des films. Cette respiration qu'induit l'image en mouvement est une révélation. Dès lors Eugénie Touzé ne cesse d'investir un espace liminal entre la photographie et la vidéo : elle vidéographie.

 

En 2020, Eugénie Touzé se rend à Iceland Academy of the Arts (Reykjavík) dans le cadre d'un séjour Erasmus. En Islande, elle cherche à confronter son travail au désert terrestre, la lumière lunaire, les difficultés climatiques et au silence. Ce voyage ne fait que renforcer sa volonté à développer le processus du film dans des espaces isolés. Jusqu'à éprouver le sentiment de présence sous-jacent à chaque paysage.

 

En 2021, Eugénie Touzé obtient son diplôme de fin d'études aux Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury.